Parents-bébé bio, pourquoi ce choix ?

parents-bebe-bio-choix

La santé des futurs enfants commence dans l’assiette de leurs parents. Pendant la grossesse, ce ne sont pas tellement les besoins caloriques qui augmentent mais plutôt les besoins en micronutriments (fer, calcium, omégas 3, vitamine B9 …).

Il ne faut pas manger deux fois plus, mais deux fois mieux.

Une prise de poids trop faible peut être nocive pour le développement de l’enfant, mais un gain de poids excessif peut entraîner des complications médicales ou obstétricales (risques de naissance par césarienne, hypertension artérielle et diabète gestationnel chez la mère).

Le mieux est de préparer la grossesse bien avant la conception en adoptant de bonnes habitudes alimentaires et une bonne hygiène de vie. En effet, l’obésité et la nutrition au moment de la conception peuvent avoir des effets transgénérationnels. La membrane des gamètes (spermatozoïdes et ovules) est extrêmement liée à notre alimentation ! Celle-ci peut avoir ensuite un impact sur la croissance utérine et être à l’origine de malformations.

Les besoins en vitamine B9 (ou acide folique) augmentent pendant la grossesse pour atteindre 400 microgrammes et doivent absolument être comblés pour prévenir certaines malformations congénitales chez l’embryon. Or, il se trouve que près de la moitié des femmes en âge de procréer présente un déficit en acide folique, le plus souvent sans le savoir.

Une alimentation issue de l’agriculture biologique, exempte de pesticides, d’additifs
alimentaires et de perturbateurs endocriniens est primordiale pour le bon déroulement de la grossesse et la santé du futur enfant. Bien manger est le plus beau cadeau que l’on puisse faire à son enfant pour assurer sa santé future, et cela concerne aussi bien le papa que la maman !

Claire Marionneau, diététicienne-nutritionniste.


PSSST… IL Y A DU NOUVEAU AU RAYON BÉBÉ !

Cliquez ici pour en savoir plus