Zoom sur nos agrumes bio

Il y a quelques dĂ©cennies, nos grands-parents ne les trouvaient qu’une fois par an dans leurs bas Ă  NoĂ«l… Aujourd’hui, les agrumes font partie intĂ©grante de notre vie et de notre alimentation.

Le terme agrumes désigne un ensemble de petits arbres ou arbustes, ainsi que leurs fruits, juteux et plus ou moins acides. Les agrumes se caractérisent et se distinguent de la plupart des autres fruits par leur structure en quartiers.

Petite histoire des agrumes bio

Les agrumes ont de tous temps été appréciés pour leurs parfums, leurs vertus médicinales et leurs goûts.

Originaires d’Asie du Sud-Est (Chine, Nord-Est de l’Inde, Malaisie, Océanie), ils ont voyagé à travers le monde au gré des invasions et des conquêtes ; on sait par exemple que les kumquats et les pomelos étaient déjà consommés en Chine il y a plus de 4 000 ans.

Les premiers agrumes cultivés en Europe étaient les cédratiers, rapportés de Perse (aujourd’hui l’Iran) au IVe siècle avant J.-C. par les macédoniens, et les citronniers, dont les Romains consommaient les fruits au Ier siècle de notre ère.

Les orangers ont été introduits dans le bassin méditerranéen par des navigateurs portugais vers le XIVe siècle et ce n’est qu’au XIXe siècle que l’on a vu apparaître des mandariniers en Europe.

Origine de nos agrumes bio

Les agrumes 100% bio vendus dans nos magasins proviennent du bassin mĂ©diterranĂ©en : Corse, Italie, Espagne, Maroc… Aucun fruit n’est issu de l’hĂ©misphère sud !

Variétés et vertus des agrumes bio

Orange douce ou sanguine, citron jaune, vert, combava ou bergamote, clĂ©mentine, mandarine, cĂ©drat, kumquat ou pamplemousse ; chaque fruit possède une vertu particulière : qualitĂ© du jus, douceur de la pulpe, huile essentielle issue de l’écorce…

Généralement riches en vitamine C, en fibres et en eau, les agrumes permettent de renforcer le système immunitaire en participant au bon fonctionnement de l’organisme.

Non au déverdissage des agrumes

Il n’est pas rare de croiser sur nos étals des agrumes verts (citrons, clémentines…), mais il ne faut pas se fier aux apparences : ils sont prêts à être consommés et leur coloration ne doit pas être considérée comme un critère de maturité !

En agriculture conventionnelle, on pratique le déverdissage des agrumes, qui consiste à modifier de force la couleur de l’épiderme des fruits en leur faisant subir un gazage à l’éthylène. Les qualités gustatives et nutritionnelles des agrumes ne sont pas améliorées, mais ce traitement permet aux industriels de vendre leur marchandise plus tôt dans la saison aux clients qui boudent les fruits verts ; les agrumes ont ainsi une couleur homogène en toute saison.

Biocoop interdit depuis longtemps cette pratique à tous ses fournisseurs. Si vous avez besoin d’aide pour déterminer la maturité d’un fruit ou d’un légume, n’hésitez pas à vous adresser à nos équipes !

Zoom sur la clémentine corse bio, IGP depuis 2007

Quelle est la seule région française productrice de clémentines ? La Corse ! Cultivée sur le versant Est de l’île, entre la mer et la montagne, la clémentine corse bénéficie de l’eau et du climat contrasté des sommets qui lui donnent son goût si typique.

Sa peau est fine et elle ne contient pas de pépins, mais possède deux feuilles qui donnent une indication précieuse sur sa fraîcheur. Elle se récolte et se consomme de mi-novembre à mi-février.

Née au début du XXe siècle, la clémentine est le fruit du clémentinier, arbre hybride né lui-même de l’union par greffe d’un mandarinier et d’un oranger.