Foire aux questions

La coopérative

Puisque Le Fenouil Biocoop est une coopérative, il est possible de devenir sociétaire ! Pour cela, il vous suffit de souscrire une part sociale d’une valeur de 24€ en échange d’une carte d’adhérent –part qui est remboursable à vie si vous décidez de ne plus faire partie de la coopérative.

En devenant adhérent, vous obtenez le droit de participer aux assemblées générales et de présenter votre candidature pour devenir membre du conseil de surveillance après une période dite « d’observation ». Vous bénéficiez également d’une remise de 5% sur la plupart des produits proposés en magasin, à l’exception de la boucherie, dont les produits sont fournis par un prestataire extérieur, et des articles « La Bio Je Peux » et « Ensemble », commercialisés par le réseau Biocoop et déjà remisés.

Deux options :

  • Vous rendre à l’accueil du magasin Fenouil de votre choix. Vous devrez alors présenter vos papiers d’identité puis remplir une demande de remboursement, qui sera transmise au service comptabilité, et rendre votre carte de coopérateur. Vous recevrez le chèque de 24€ par courrier quelques jours plus tard.

Les produits

Récemment, de nombreux médias ont communiqué sur les conséquences que ces huiles pourraient avoir sur la santé et sur l’environnement.

Face à cette situation, des représentants du réseau Biocoop sont allés en Colombie, où ils ont constaté que les moyens de production sont radicalement différents de ceux existant en agriculture et en agroalimentaire conventionnels. Pas de déforestation massive, des revenus équitables versés aux travailleurs, des enjeux socio-économiques pris en compte (création de corridors entre les différents massifs forestiers pour protéger la faune, programmes d’économie d’eau, de soutien à la biodiversité locale et de production de compost), pas de risques relatifs aux OGM et un transport effectué exclusivement par bateau.

La Colombie encourage fortement la palmiculture comme alternative aux cultures illicites de coca et pavot sur des zones tenues anciennement par les narcotrafiquants. Boycotter l’huile de palme aurait donc pour conséquence d’aggraver la pauvreté d’un grand nombre d’ouvriers agricoles ; la remplacer provoquerait un report sur le beurre et les autres types d’huiles, ce qui entraînerait une explosion de la consommation de ces produits.

En ce qui concerne la santé, ces huiles sont effectivement riches en acide gras saturés, mais elles sont l’un des corps gras les mieux adapté à la friture. Elles sont non raffinées, non hydrogénées et ne contiennent évidemment aucun acide gras « trans ». Elles peuvent donc être utilisées sans crainte en bio, mais modérément puisque c’est l’excès qui nuit à la santé !

La demande est tout simplement plus forte que l’offre et nos producteurs ne parviennent pas à approvisionner tout le monde !

La plupart des produits proposés dans nos magasins comportent deux prix : le prix public et le prix coopérateur (5% de réduction). Afin de rendre la bio accessible à tous, Le Fenouil pratique un effort de marge sur certains produits de base (lait, yaourts, crème fraîche, sucre, café, jus d’orange, pâtes…) en proposant un prix juste aussi bien pour les consommateurs que pour les producteurs. C’est pour cela que les produits des marques La Bio Je Peux et Ensemble ne sont pas remisés lors de votre passage en caisse !

Pour en savoir plus sur nos engagements, c’est par là !

Les magasins

L’écran qui est présent au dessus des caisses au Fenouil Sargé nous permet de :

  1. faire de grosses économies de papier en remplaçant les affiches par des vidéos;
  2. limiter la pollution visuelle au sein du magasin.

Il s’agit d’un écran LED qui consomme très peu et qui n’est allumé que pendant les heures d’ouverture du magasin. Nous ne diffusons aucune information publicitaire : cet écran nous permet d’informer nos coopérateurs des futures animations cuisine, des cours de cuisine, des services proposés au Fenouil, de nos valeurs

Oui ! Vous pouvez tout à fait utiliser vos propres contenants. Le Fenouil vous encourage En revanche, si vous apportez des bocaux pour le vrac (ou des contenants plus lourds que de simples sacs réutilisables), vous devrez procéder comme suit :

  • pesez votre bocal vide et collez-y l’étiquette
  • remplissez votre bocal
  • pesez-le une deuxième fois et collez l’étiquette à côté de la première !

Lors de votre passage en caisse, nos équipes se chargeront de calculer la tare 🙂

Oui ! Il vous suffit de prendre votre carte en photo (ou encore mieux : de la scanner) et de présenter votre téléphone au moment de votre passage en caisse. Assurez-vous simplement d’augmenter la luminosité de votre écran afin de faciliter le travail de nos équipes !