Chèvre et brebis : l’importance de la saisonnalité

Si de plus en plus de consommateurs sont sensibilisés à la saisonnalité des fruits et des légumes, celle des fromages est encore peu connue.

Fabriqué à partir de lait, un fromage ne peut être produit que lors de la période de lactation d’une jeune mère, c’est à dire après la naissance d’un petit.

Contrairement aux vaches qui peuvent mettre bas toute l’année, les chèvres et les brebis suivent un cycle naturel de reproduction au fil des saisons :

  • Chèvres | Les chevreaux naissent au mois de février ; une fois ces derniers sevrés au retour du printemps et des pâtures, les éleveurs traient à nouveau les mères de mars à décembre. C’est à cette période que les fromages de type frais et crémeux sont produits et peuvent être consommés !
  • Brebis | La lactation s’étend de mars à septembre. Cependant, la saisonnalité des brebis est moins visible car les fromages se consomment plus secs, en tome, après plusieurs mois d’affinage.

En élevage conventionnel, pour s’assurer une production de lait toute l’année, les chaleurs sont malheureusement décalées grâce à des hormones de synthèse…