40 ans de bio : notre bière anniversaire

À l’occasion de notre anniversaire des 40 ans (+1, étant donné que nous n’avons pas pu les célébrer l’année dernière), nous avons fait appel à Brice et Joël de la Ferme-Brasserie Blossier pour élaborer un brassin spécial et original en édition limitée !

Installée en bio depuis 1996, c’est la première brasserie qui a vu le jour en Sarthe, à une époque où il n’existait que quelques brasseries artisanales en France. « C’était quand même une idée farfelue Â», admet Joël Blossier, le père de Brice.

Jeudi 3 février : rendez-vous avec Brice

11h, nous retrouvons Brice dans la grande salle de réunion du Fenouil Sargé pour lui présenter notre projet.

Comme d’autres coopératives du réseau Biocoop l’ont fait avant nous (Finis Terra à Brest, Callune à Pontivy, La Ruche à Paris…), nous avons envie de « créer » une bière originale, en édition limitée, en partenariat avec une brasserie bio locale historique.

Forcément, nous avons immédiatement pensé à la Ferme-Brasserie Blossier, non seulement en raison de la qualité exceptionnelle de sa bière Sarth’Voise, mais aussi parce que Brice est engagé au sein du conseil de surveillance du Fenouil et que nous savons qu’il a le souci du détail.

Parmi les brasseries présentes au Fenouil, la ferme-brasserie Blossier est par exemple la seule à malter son propre orge, c’est-à-dire à faire germer ses grains d’orge afin d’y générer naturellement des enzymes, qui transforment l’amidon présent dans l’orge en sucre lors du brassage et permettent alors la fermentation de la bière.

D’ailleurs, quand on lui demande pourquoi l’appellation de « ferme-brasserie » est si importante à ses yeux, Brice répond simplement que « 95 % des ingrédients sont issus de la ferme et toutes les étapes de transformation sont réalisées ici, de la culture de l’orge, que nous maltons nous-mêmes, à l’étiquetage des bouteilles ».

Lundi 11 avril : brassage de la bière

5h15, une partie de l’équipe du Fenouil est réunie sur le parking du magasin de l’université. Direction La Basse Lande à Ségrie pour rendre visite à Brice et Joël Blossier !

Le concassage

Nous assistons d’abord au concassage des grains d’orge, première étape du brassage de notre bière anniversaire.

Le soleil n’est pas encore levé et la température est à peine positive lorsque Joël approche un tracteur de l’entrée de la grange où nous nous trouvons. Il y relie le moulin, qui va être entraîné par le moteur du tracteur et qui va ainsi concasser les grains.

L’empâtage

Environ trente minutes plus tard, après avoir visité toute la grange avec Brice, nous rejoignons Joël au fond du bâtiment. Les grains d’orge maltés ont été mélangés à de l’eau chaude : c’est le début de l’empâtage.

C’est à ce moment que les enzymes transforment l’amidon en sucre et que le choix de malt plus ou moins torréfié permet de jouer sur la couleur et l’arôme de la bière.

Durant plusieurs heures, le mélange traverse des paliers de températures extrêmement précises.

Après l’empâtage, le mélange est filtré pour ne retenir que le liquide sucré, le moût. « Les enveloppes des grains éliminées, les drêches, sont utilisées pour nourrir les bovins ou compostées dans notre jardin », explique Brice.

C’est le milieu de la matinée et une odeur douce et sucrée embaume l’air : « Vous voulez goûter ? », nous demande Brice. Nous attrapons une tasse pour déguster la première mouture de notre bière, quelques gorgées tièdes d’une couleur à peine dorée.

« Ça pourrait être une infusion de pain chaud », s’exclame Lila, « on a l’impression de sentir les dernières traces d’amidon sur notre langue. »

La visite de la ferme

Pendant que Joël surveille notre brassin, Brice nous propose de visiter le reste de l’exploitation : nous découvrons d’abord le champ d’orge, qui a été ensemencé fin mars.

L’orge ne mesure alors qu’une dizaine de centimètres de hauteur. « Elle sera récoltée fin juillet-début août en fonction de la météo », souligne Brice.

Du haut de la colline, nous apercevons les vergers composés de 250 pommiers et poiriers où paissent régulièrement 50 bovins ; un peu plus loin, on devine les zones humides riches en biodiversité (crapauds, grenouilles, insectes…).

Lorsque nous quittons Brice et Joël en début d’après-midi, après avoir dégusté un verre de leur excellente Sarth’Voise blonde, ils sont en train de porter le moût à ébullition pour éliminer les composés volatils nuisant au goût de la bière.

Ils ajouteront ensuite du houblon, du gingembre et de la coriandre pour parfumer notre brassin : nous avons la chance de pouvoir utiliser une recette spéciale qui est d’habitude uniquement vendue à la ferme.

📚 ⟶ Nous vous donnons rendez-vous en magasin du lundi 13 au samedi 18 juin 2022 pour découvrir l’intégralité de ce reportage dans notre livre anniversaire des 40 ans !

Mercredi 4 mai : mise en bouteille

Information de dernière minute : Brice nous envoie un mail pour nous prévenir que la mise en bouteille aura lieu à 10h. Ni une ni deux, nous sautons dans une voiture et nous filons à Ségrie !

Le remplissage et l’encapsulage

Lorsque nous arrivons à la ferme, la mise en bouteille vient tout juste de commencer. Joël place les bouteilles une par une dans une sorte de tourniquet, où elles sont remplies puis encapsulées.

L’étiquetage

Les bouteilles avancent ensuite sur un tapis et passent entre deux rouleaux pour être étiquetées. C’est la première fois que nous voyons « pour de vrai » la superbe étiquette de Paul représentant deux chopes qui s’entrechoquent… et dont la mousse forme un beau « 40 » !

Les bouteilles passeront plusieurs semaines dans une chambre de refermentation pour que du gaz carbonique se forme naturellement dans les bouteilles et apporte son pétillant au précieux breuvage.

Avant de repartir, nous avons même l’occasion de goûter notre bière : pas encore pétillante, elle est néanmoins bien parfumée au gingembre et à la coriandre. Fraîche, douce et savoureuse, un délice !

L’engagement militant

Pour compléter notre engagement auprès des acteurs et actrices du territoire local, chaque bouteille de bière anniversaire vendue rapportera 0,20€ à la CIAP 72 !

Mardi 7 juin : livraison des bouteilles

10h30, les quelque 1 763 bouteilles de notre bière anniversaire viennent d’être livrées dans tous nos magasins. Nous ne pouvons pas nous empêcher d’en sortir quelques-unes des cartons pour les admirer ! 👀

Nous savons que cette édition limitée sera un succès et nous avons hâte de mettre les bouteilles en rayon pour que vous puissiez également les découvrir et les déguster. Plus que six jours !

Rendez-vous du lundi 13 au samedi 18 juin dans nos six magasins bio au Mans pour célébrer avec nous 40 ans de bio, d’engagement militant et de travail au service d’une bio paysanne et locale.