La Ferme Bio du Point du Jour, pĂątes bio

SituĂ©e Ă  JarzĂ© dans le Maine-et-Loire, la Ferme Bio du Point du Jour compte trois associĂ©s et une salariĂ©e, qui Ă©lĂšvent des vaches limousines, cultivent des cĂ©rĂ©ales en agriculture biologique depuis 1998… et fabriquent des pĂątes bio depuis 2013.

Certains agriculteurs continuent à cultiver des blés délaissés, des semences paysannes qui ne correspondent pas au modÚle agricole intensif et qui trouvent leur place chez les paysans bio.

Des producteurs-transformateurs

Depuis 2013, la Ferme Bio du Point du Jour transforme son blĂ© ancien en dĂ©licieuses pĂątes bio semi-complĂštes : torsades, lasagnes, tagliatelles, penne, fusilli, coquillettes, conchiglie, vermicelles, macaroni, spaghetti…

Tout est rĂ©alisĂ© Ă  la ferme, du semis de blĂ© jusqu’à l’ensachage des pĂątes bio. « La farine est produite tous les jours sur notre ferme, c’est du blĂ© qui est issu de notre exploitation, en variĂ©tĂ© Poulard. »

Le Poulard est l’ancĂȘtre du blĂ© dur, plus rĂ©sistant et adaptĂ© Ă  la terre sarthoise, il permet Ă  la Ferme Bio du Point du Jour de produire quarante tonnes de pĂątes bio semi-complĂštes par an, qui sont distribuĂ©es dans les cantines scolaires et les magasins bio spĂ©cialisĂ©s.

« Ce projet d’atelier de transformation est une aventure humaine, car il nous a permis de recruter une personne supplĂ©mentaire ! »

Des pĂątes bio et artisanales

Le procĂ©dĂ© de fabrication est 100% artisanal : une fois rĂ©coltĂ©, le blĂ© est transformĂ© en farine grĂące Ă  un moulin Ă  meule de pierre, afin que la farine ne s’oxyde pas.

Celle-ci est alors mĂ©langĂ©e avec de l’eau pour façonner la pĂąte, qui passe ensuite dans un moule en bronze.

Le sĂ©chage Ă  basse tempĂ©rature dure vingt heures et permet aux pĂątes bio de conserver leurs nutriments et leur goĂ»t de blĂ© ancien. « On essaie de respecter au mieux l’épi de blĂ©, le grain de blĂ© qu’on a cultivĂ©. »

Des vaches (bio) heureuses

Quatre-vingts vaches limousines paissent sur l’exploitation et profitent de 150 hectares de prairie neuf mois par an.

En pĂ©riode hivernale, elles sĂ©journent dans les Ă©tables et sont nourries avec de l’herbe et des cĂ©rĂ©ales cultivĂ©es Ă  la ferme.

Source : www.fermebiodupointdujour.com