Cueillette de mûres sauvages et recettes

La saison des mûres est ouverte ! C’est le moment parfait pour profiter du soleil d’été et partir à la recherche de ces baies dans les chemins de campagne.

Si vous voulez optimiser votre cueillette et faire les choses dans les règles de l’art, voici les conseils à suivre pour être un parfait cueilleur de mûres !

  • Quand : de mi-juillet à septembre car Dame Nature est changeante ;
  • : dans les ronces, en lisière de forêt et dans les champs (pas au bord de la route à cause des gaz d’échappement) ;
  • Comment : les mûres sauvages se méritent… prévoyez donc des vêtements couvrants qui ne craignent rien, des chaussures fermées, des gants et des chapeaux ! Préférez les paniers en osier et les tupperwares aux sacs en plastique, car ces petits fruits sont très fragiles.
  • Précautions à prendre : ramassez plutôt les mûres qui se trouvent en hauteur afin d’éviter tout risque de contamination par les animaux (l’échinococcose ou “maladie du renard”, est rare mais peut avoir de graves conséquences !)
  • Conservation : rincez les mûres longuement et plusieurs fois (j’insiste !) pour les débarrasser des particules de poussière, des insectes, etc… Les fruits se conservent 48h maximum dans un endroit frais et à l’abri de la lumière. Vous pouvez également les congeler après les avoir séchées.
  • Utilisation : vous pouvez en faire ce que vous voulez ! Elles sont délicieuses en tarte, en moelleux pomme-mûres, en financier, en crumble, en confiture ou encore en gelée !